mercredi 28 mai 2014

Le Routard Rome, édition 2014 - Collectif


Une fois n'est pas coutume, je vais me lancer dans la chronique d'un guide de voyage.
Début mai je suis partie une semaine à Rome avec dans mes valises (notamment) Le Routard édition 2014 pour découvrir la ville éternelle.
S'il y a quelques années j'étais une grande adepte du Routard c'est aujourd'hui un peu moins vrai.
Ce guide m'a parfois déçue avec des informations non mises à jour depuis plusieurs années et qui m'ont valu de me casser le nez lorsque j'ai cherché des boutiques ou restaurants.
L'avantage du Routard, c'est qu'il consacre plusieurs pages à l'histoire du pays ou de la ville visitée, aux coutumes locales, aux plats traditionnels, et conseille toujours des lectures pour accompagner le voyage.
Et quand on va en Italie, avoir quelques pages de récapitulatif historique pour se remémorer les grandes dates et les grands personnages, surtout pour une ville comme Rome, c'est bienvenue.
Ca permet aussi de patienter pendant les files d'attente, ainsi j'ai "révisé" mon histoire romaine en attendant patiemment d'accéder au Saint Graal = les musées du Vatican.
Il ne faut pas espérer trop sortir des sentiers battus avec le Routard, ça reste assez conventionnel et s'attache plutôt à présenter les lieux courus par les touristes, quoi qu'il y ait quelques exceptions et celui sur Rome en fait partie, il n'hésite pas à mentionner des lieux moins fréquentés et tout aussi intéressants voire plus.
Quant aux restaurants suggérés, pour en avoir essayé quelques uns je me suis retrouvée avec les 3/4 de la salle parlant français et équipée, ô surprise, du fameux guide !
Les musées sont particulièrement bien détaillés ainsi que les salles, c'est un atout lorsque l'on visite et que les plans sont bien souvent peu bavards voire quasi inexistants, c'est malheureusement chose courante à Rome.
Je regarde moins les suggestions de boutiques, je les trouve peu convaincantes et peu nombreuses, je n'y trouve pas franchement mon bonheur.
Le faible nombre de boutiques présentées fait partie des points faibles de ce guide ainsi que l'absence d'itinéraires dans les quartiers de Rome.
C'est regrettable et je crois que ce guide y gagnerait en proposant des chemins de promenade pour mieux découvrir les quartiers romains.
Tout comme l'absence d'images ou de photos est un peu regrettable pour mieux se repérer, sans parler de la qualité du plan papier qui laisse un peu à désirer et a tendance à très vite se dégrader, surtout lorsqu'il est utilisé souvent et rangé/sorti d'une poche de manteau.
Il n'empêche que les bons plans indiqués, particulièrement pour certaines visites (par exemple commencer par le Colisée ou bien prendre l'entrée au Palatin moins fréquentée pour gagner du temps), sont particulièrement intéressants et utiles, et pour visiter une ville comme Rome c'est un sacré atout que de connaître quelques astuces !

L'édition 2014 du Guide du Routard sur Rome est un bon compagnon de voyage, présentant des avantages mais également des inconvénients, c'est pourquoi je l'ai jumelé avec un autre guide, à eux deux ils étaient complémentaires et j'alternais de l'un à l'autre au cours de mes visites.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire