jeudi 17 avril 2014

Lune et l'ombre Tome 1 Fuir Malco de Charlotte Bousquet


Lune a treize ans. 
Lune voit le monde en noir et blanc. 
Lune souffre d’une maladie dont nul ne connaît l’origine... 
Jusqu’au jour où, chez le médecin, l’affiche d’une exposition attire son attention. Pour la première fois depuis longtemps, Lune perçoit de nouveau les couleurs ! Convaincue que le remède à son mal se trouve au musée, la jeune fille décide d’y aller. Mais une ombre malveillante la suit, prête à tout pour l’arrêter. Commence alors pour Lune un voyage étrange. De tableau en tableau, l’adolescente découvrira ses pouvoirs et le secret de son passé... (Gulf Stream)

Lune a treize ans, elle vivait heureuse avec sa mère jusqu'à ce que celle-ci lui présente le nouvel homme de sa vie : Malco : "Il y avait maman et moi, le dessin, les livres. On vivait dans notre bulle, hors du monde. Cela me suffisait.", et depuis plus rien ne va puisque Lune ressent Malco comme le diable, d'ailleurs à son contact elle a perdu les couleurs et ne voit plus qu'en gris : "Du gris avec des nuances : gris-blanc, gris clair, gris souris, gris-noir. Du gris quand même, fade et froid.", elle commence désormais à perdre l'odorat et le goût.
Lune n'aime pas Malco, elle voit en lui le Mal d'autant plus qu'il est perpétuellement entouré d'ombres qu'elle est apparemment la seule à percevoir : "Je n'aime pas Malco. Il me fait peur. Il est osseux, velu, avec de grandes mains, des doigts larges aux bouts carrés, des sourcils broussailleux, une peau blafarde, des iris charbonneux et une voix râpeuse, toujours menaçante, même quand il s'efforce de paraître gentil.".
Tout bascule le jour où face à une affiche représentant le tableau "La Llamada" elle revoit des couleurs, Lune se lance alors dans une quête qui la conduira au musée Marmottan Monet, au cœur d'une exposition de peinture dans laquelle elle va se découvrir des talents insoupçonnés.

Ce roman n'est ici que le premier tome d'une trilogie mais il a le mérite de poser les bases de ce que sera l'histoire, et de façon plutôt convaincante.
Le rythme du récit est soutenu, il n'y a pas un instant de répit pour la jeune Lune dont les jours sont comptés, et c'est avec plaisir que le lecteur la suit dans ses aventures qui la mèneront à Paris puis de tableau en tableau grâce à son étrange don.
L'histoire met en avant la lutte éternelle entre le bien et le mal, le premier prenant les traits de Lune et le second ceux de Malco.
Si Lune apparaît complètement désemparée pendant une bonne partie du récit, Malco reste puissant et menaçant : "Il lui suffit d'une pensée pour voir par leurs yeux et se projeter en elles pour nous suivre.", la fin donnant assez bien l'idée du ton qui sera donné aux deux volets suivants.
La plume de Charlotte Bousquet est agréable à lire, elle a su donner du rythme à son récit et du corps à ses personnages, elle propose également au lecteur une visite divertissante d’œuvres d'art et d'artistes méconnus, la petite note en fin d'ouvrage étant des plus intéressantes pour approfondir cette lecture.
Mais pour être tout à fait honnête, à 13/14 ans j'aurais adoré cette lecture sans en voir les petits défauts, étant un peu plus âgée ils sont passés moins inaperçus.
Ainsi, je trouve quelque peu étrange que Lune soit accompagnée dans sa quête par un compagnon issu d'un tableau qui non seulement ne s'offusque pas de son histoire mais comprend son langage et utilise le même qu'elle.
Certes, il s'agit de petits anachronismes mais j'ai trouvé qu'ils auraient pu apporter un peu de piment à l'histoire plutôt que de passer outre et de faire comme s'ils n'existaient pas, ou si peu.

Gulf Stream est une maison d'édition axée jeunesse/adolescence que j'aime beaucoup et cette nouvelle trilogie publiée est dans la droite ligne de leur catalogue : un ouvrage prenant, bien écrit, avec des personnages attachants, en somme tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment et donner le goût de la lecture à de plus jeunes lecteurs voire même à de moins jeunes car je suis bien curieuse de connaître la fin de cette histoire.

Je remercie Babelio et les éditions Gulf Stream pour l'envoi de ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire