mardi 22 mai 2012

Ten Big Ones de Janet Evanovich


She's accidentally destroyed a dozen cars. She's a target for every psycho and miscreant this side of the Jersey Turnpike. He mother's convinced she'll end up dead...or worse, without a man. She's Stephanie Plum and she kicks butt for a living (well, she thought it would sound good to put it that way...) It begins as an innocent trip to the deli-mart, on a quest for nachos. But Stephanie Plum and her partner, Lula, are clearly in the wrong place at the wrong time. A robbery leads to an explosion, which leads to the destruction of yet another car. It would be just another day in the life of Stephanie Plum...except that she becomes the target of a gang. And the target of an even scarier, more dangerous force that comes to Trenton. With super bounty hunter Ranger out of town (and Stephanie on the outs with vice cop Morelli), she finds herself alone, with a decision to make: how to protect herself and where to hide while on the hunt for a killer known as the Junkman. There's only one safe place, and it has Ranger's name all over it-if she can find it. And if the Junkman doesn't find her first. With Lula riding shotgun and Grandma Mazur on the loose, Stephanie Plum is racing against the clock in her most suspenseful novel yet. Ten Big Ones is page-turning entertainment and Janet Evanovich is the best there is. (St Martin's Press)

Stephanie Plum est de retour pour la suite de ses aventures de chasseur de prime, mais cette fois-ci exclusivement en anglais, puisque la traduction française ne couvre à ce jour que les neuf premiers tomes de cette série.

L'histoire est toujours prenante et se lit assez facilement et avec un certain plaisir, d'autant qu'il y a beaucoup d'humour, de situations drôles et/ou loufoques et que Stephanie Plum est un personnage attachant, mais voilà, à force de tourner autour du pot en permanence la sauce ne prend plus et finit par même monter au nez telle la moutarde.
Stephanie Plum est toujours égale à elle-même, c'est bien ça le problème !
Elle n'arrive pas à se décider en amour, alors que ça crève les yeux de tous les lecteurs.
Elle tergiverse entre Joe Morelli et Ranger, elle est incapable d'ouvrir les yeux et de prendre une décision, ça en devient quelque peu irritant pour le lecteur qui finit par la prendre en grippe.
Elle a des réactions de petite fille et son côté immature qui séduisait au début de cette série finit là aussi par agacer.
L'auteur devrait faire grandir et évoluer son personnage, car ce qui me plaisait lorsque j'ai commencé cette série m'a quelque peu agacée dans ce tome, voire pourrait remettre en cause ma lecture de la suite des aventures de Stephanie Plum.
Il faut avancer dans la vie, c'est pareil dans une série et l'auteur devrait y faire plus attention, car elle risque de perdre beaucoup de lecteurs à continuer sur cette voie-là.

Du côté de l'histoire, ça fonctionne relativement bien et l'enquête est plutôt bien maîtrisée par Janet Evanovich.
Il n'y a pas de gros rebondissements et les ficelles sont quelque peu grossières, mais l'ensemble fonctionne assez bien, d'autant que l'auteur a apporté une nuance positive à son héroïne : elle semble plus apte à appréhender les suspects et ce n'est pas plus mal, car sa maladresse finissait elle aussi par lasser.
Du point de vue de l'évolution professionnelle du personnage principal, je suis satisfaite et ai même été surprise à la lecture.
La palette de personnages est toujours aussi attachante et apporte un réel plus à l'histoire, je pense notamment aux personnages de Lula ou de la grand-mère de Stephanie.
Elles apportent une touche de fraîcheur et d'humour qui en fait presque oublier le côté dramatique de l'histoire (un contrat a été mis sur la tête de Stephanie Plum).

Ce livre n'est pas ce que l'on pourrait qualifier de grande littérature mais se lit avec un certain plaisir.
Toutefois, j'ai été agacée par bien des aspects du manque d'évolution du personnage de Stephanie et cet agacement l'emporte pour la première fois sur l'ambiance générale, à tel point que je me demande si je vais continuer cette série, à moins que l'auteur ne se décide enfin à faire évoluer et grandir son personnage.
Ce qui touchait et séduisait pendant un temps n'a plus le même effet aujourd'hui et donner un peu plus de place à l'intrigue et un peu moins aux tergiversations de l'héroïne ferait sans doute le plus grand bien à cette série.

Livre lu en anglais

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge ABC critiques 2011/2012 - Lettre E


Aucun commentaire:

Publier un commentaire